Histoire

Merci à Mme Pascale Chevillot pour son envoi 

Pascale CHEVILLOT, née à Epinal le 17 avril 1953, et actuellement retraitée dans la région toulousaine où vivent ma fille et mon gendre.

Suite à l’entretien téléphonique que je viens d’avoir avec le secrétariat, je me permets de vous contacter pour vous faire part d’un document concernant les bombardements de juin 1940 sur Aillevillers, ce qui pourrait alimenter vos archives.

Je suis la petite fille de Mr Eugène Chevillot, chef de gare à cet endroit pendant la guerre de 1939-1945, et je suis la fille de Mr Hubert Chevillot, son fils, qui avait 12 ans lors de ces évènements tragiques.

Le lendemain des bombardements, Papa a écrit  le récit de ce qu’il a vécu, avec force détails, et c’est très émouvant, il était doué pour l’écriture, et de fait il a été instituteur et directeur d’école dans les Vosges.

J’ai recopié à l’ordinateur ce texte dont l’original manuscrit sur papier brouillon s’abîme, et que je ferai plastifier pour vous l’envoyer par courrier.

En attendant je vous envoie en pièce jointe le document Word établi par mes soins.

Récit du bombardement de la gare d’Aillevillers

la-chaudeau

recueil

Courant février, nous avons reçu à la mairie un courrier provenant d’une personne demeurant à Paris, qui nous adressait une étude réalisée en 1944 par M. P. de Bazelaire, ami de M. de Buyer, habitant à la Chaudeau et chez lequel il résidait quelquefois.
Cette étude a été retrouvée par la nièce de M. Louis de Buyer, dans ses archives personnelles.
Nous avons scanné les feuillets et cartes postales contenues dans ce recueil et les mettons donc en ligne sur notre site, pour une information la plus large possible.
Le document original demeure à la mairie, mais sa conservation exige un maximum de précautions et il ne pourra donc pas être exposé.
En revanche, la copie papier pourra être consultée sur place ou à la bibliothèque.

Un peu d’histoire

aillevillers-autrefois

Le village d’Aillevillers s’est établi probablement au moment de la conquête romaine, Aillevillers du latin Villa, du burgonde Alieri, villa du colon Aliaharius, c’est à dire du guerrier étranger. Aillevillers a toujours eu une situation spéciale tiraillée entre Lorrains et Comtois qui s’y battaient. Il est le point de jonction de deux provinces, de deux départements, de deux diocèses.
Au 12ème siècle, Aillevillers appartient à la Seigneurerie de Saint-Loup. En 1809, la commune du Lyaumont est rattachée à celle d’Aillevillers.
La période faste du village sera le 19ème siècle avec l’industrie des Forges (La Chaudeau, La Branleure, Le Martinet) et les visites de l’Empereur Napoléon III au Maître de forge Charles Demandre. Mais nous reviendrons un peu plus tard sur l’Empereur Napoléon III et son lien avec notre commune …
Autre période de prospérité est celle liée à l’activité très importante de la gare.
Lors des deux guerres mondiales, la gare sera une cible privilégiée pour les ennemis et lourdement bombardée.

aillevillers-autrefois2

Quelques dates

  • 1327 : La seigneurie d’Aillevillers appartenait à Othenin de Saint-Loup, fils de Jean de Faucogney et d’Héloïse de Joinville
  • de 1789 à 1851 : Aillevillers suit les fluctuations des régimes auxquels la municipalité doit, tour à tour, prêter serment et fidélité.
  • 1809 : Décret impérial qui rattache la commune Lialmon (Lyaumont) à Aillevillers.
  • 1856-1860 : Achèvement du clocher. Napoléon III verse 15 000F or de sa cassette personnelle pour ce travail.
  • 1858 : Napoléon III vient à La Chaudeau chez son ami Charles Demandre, maître de Forges, et n’y rencontrera-t-il pas Cavour au lieu-dit “Les Tachenières”.
  • 1860 : Inauguration de la ligne de chemin de fer Port D’Atelier-Epinal, énorme importance de la gare .
  • 1860 : Naissance à la Chaudeau de la poétesse Marie Dauguet.
  • 1870 : La ville est menacée de destruction et doit payer une forte rançon .
  • 1914 – 1918 / 1939 -1945 : La gare à nouveau la cible des ennemis.
  • 14 juillet 1944 : dans la nuit du 13 au 14 juillet, le jeune résistant Paul Schütz, 21 ans, parent du Docteur Pierre Guillemot, escalade le clocher et accroche à la croix le drapeau tricolore.
  • 1984 : Jumelage avec Schwörstadt.

 napoleon-iii

Napoléon III et Aillevillers

De passage de façon régulière à Aillevillers, il rendait visite à son ami Charles Demandre à La Chaudeau avant de se rendre en cure à Plombières Les Bains.
L’Empereur va permettre l’achèvement de l’Eglise et verse à la paroisse la somme de 15 000 F en or.

plaque-eglise

napoleon-iii-sur-son-cheval

Rencontre historique en 1858  : Napoléon III rencontre le Ministre Italien Cavour chez son ami le maître des Forges Charles Demandre. Les accords préparés en secret à un rendez vous de chasse de Charles Demandre “les Tachenières” sont signés le 21 juillet 1858 à Plombières les Bains. L’entrevue a permis de fixer les conditions de soutien de la France au Royaume de la Sardaigne contre l’Autriche, dans sa lutte pour l’Unité Italienne. Cet événement aura une incidence majeure sur la déclaration de guerre d’Italie en juin 1859. En contrepartie Napoléon III a obtenu le rattachement de la Savoie et du Comté de Nice à la France.

Lieudit Les Tachenières (dessin)

 les-tachenieres

Pour les passionnés d’histoire (dont celle de notre bourg) deux livres sont à votre disposition à notre Bibliothèque, à savoir :

L’entrevue de Plombières de Roland Conilleau

et Plombières les Bains au temps de Napoléon III de David Chanteranne (historien et écrivain originaire de Plombières les Bains).

Employés communaux

EQUIPE TECHNIQUE

de gauche à droite : Patrick FRANCOIS,  Thierry LAINE, Alexis COUSIN et Sébastien PIGEON.        


EQUIPE SERVICE SCOLAIRE

Virgine METTOT et Nathalie PORTIER

 ENTRETIEN DES LOCAUX ET ACCOMPAGNEMENT BUS

Stella FALLOT et Nathalie THIEBAUT


EQUIPE SERVICE ADMINISTRATIF

 Philippe GROSJEAN et Patricia JOUANDET

Patricia JOUANDET remplaçante de Jérôme FAIVRE. Il a quitté son poste à l’accueil de la Mairie après pratiquement 10 ans de service, nous le remercions et lui souhaitons le meilleur pour la suite de sa carrière professionnelle.

Accueil de loisirs de la Haute Comté

ACCUEIL DE LOISIRS
DE LA HAUTE COMTE


A partir du 01 septembre 2022 géré par 

LES FRANCAS

3 Place Pierre Bolle
70320 AILLEVILLERS ET LYAUMONT
Tél. : 07 49 47 93 88

adresse mail : aillevillers@francas70.fr

Responsable : Alexandra Dechilly

 

Accueil  : enfants de 3 à 11 ans

Rôle : proposent aux enfants des activités diverses

Hébergement : Meublés de Tourisme et Chambres d’Hôtes

dessin-gites

   meubles-deloule-le-poiremont

Meublé de Tourisme
DELOULE H et C
Le Poiremont
70320 AILLEVILLERS ET LYAUMONT
Tél. : 03 29 23 65 31

 gite-ferme-du-paquis

Ferme du Pâquis – Gîte
GILLET K
Le Pâquis
70320 AILLEVILLERS ET LYAUMONT
Tél. : 03 84 49 25 31

meuble-de-tourisme

Meublé de Tourisme

SCI Le Bambois

23 rue de La Vaivre

70320 AILLEVILLERS ET LYAUMONT

tél. : 06 24 80 16 09

chambres-dhotes-moulin-du-thieloup

Chambres d’hôtes
SARL Moulin Le Thiéloup
OTTEN G
2 Le Thiéloup
70320 AILLEVILLERS ET LYAUMONT
Tél. : 03 63 47 90 36

la-distillerie

la-distillerie

31 rue Charles Demandre

70320 AILLEVILLERS ET LYAUMONT

tél. 06 89 18 86 69

 www.ladistillerie-1881.eu

Cathy vous propose 5 chambres d’hôtes

pour le restaurant voir “Services” rubrique Restauration

Salle des fêtes

salle-des-fetes

Salle des Fêtes
1 Place Pierre Bolle
70320 AILLEVILLERS ET LYAUMONT
Tél. : 03 84 49 21 59

Responsable pour état des lieux : Nathalie Thiébaut

Les personnes qui le souhaitent peuvent louer la salle des fêtes. Elles ont à leur disposition :

  1. la salle
  2. la cuisine
  3. des tables
  4. des chaises

La cuisine est équipée :

d’un four, d’un piano, d’une chambre froide, d’un lave vaisselle

T a r i f s

Applicables à partir du 1er janvier 2019

Habitants d’Aillevillers 160 euros
Habitants extérieurs 200 euros

Associations locales : gratuite une fois par an – 2ème location : 200 € Associations extérieures : 350 €

Arrhes : 50 % à la réservation + un chèque de caution de 300 € avant la remise des clés.

==========================================================

En supplément (si le loueur désire de la vaisselle)

location de la vaisselle sans percolateur 23€
location percolateur seul : 3 €

Règlement intérieur

Restauration

1

le-restaurant 

CATHY

31 rue Charles Demandre

70320 AILLEVILLERS ET LYAUMONT

Tél. 06 89 18 86 69

Cuisine traditionnelle, rapide et à emporter

Horaires d’ouverture

 Le vendredi soir à partir de 17 h – le samedi, le dimanche et les jours fériés : midi et soir

cathy

salle-restaurant

pour les chambres d’hôtes voir dans “Hébergement”

Matériel – parc véhicules

Mercredi 25 novembre 2020

Livraison du nouveau tracteur Kubota, 26 chevaux, 4 roues motrices, pneus larges, 2 prises de force, relevage avant et arrière, prises hydrauliques avant et arrière, cabine fermée avec climatisation, homologué en routier avec carte grise, avec plateau tondeuse (1.52 m large) pour la tonde des espaces verts et stade, chargeur frontal + godet, brosse rotative à l’avant, broyeur à fléaux de 1.20 m pour débroussaillage.

Mercredi 28 novembre 2018 
Nouveau véhicule des services techniques “eau”

Visite du nouvel atelier municipal
(transfert effectué en février 2018)

materiel

NOUVELLE SALEUSE 

nouvelle-saleuse-1

saleuse 

remorque

betonniere 

materiel

 parc-vehicules

parc-vehicules

vehicules-identifies 

ONF

 

foret-et-chevreuil

logo-onf

Thomas Deschaseaux, technicien forestier territoiral 

L’agent patrimonial est l’une des fonctions essentielles de l’ONF, au plus près du terrain.

Il assure les activités de base de la gestion durable d’une forêt ou d’un espace naturel (martelage – aménagement – mobilisation des bois – surveillance générale – police de l’environnement et de la chasse, accueil du public…) et participe à un certain nombre d’actions spécialisées dans ce domaine (reconstitution des milieux, des espèces) et très rarement dans notre région l’alerte sur les risques de pollution et d’incendie. Il participe à la gestion des populations en matière de chasse.

Il travaille sur un triage (secteur géographique) qui relève de sa responsabilité au sein d’une unité territoriale. Il est l’interlocuteur privilégié des acteurs locaux.

Le secteur dont il a la charge est le suivant : Aillevillers et Lyaumont, mais également le Syndicat du massif forestier du Grand Poiremont, La Vaivre, Magnoncourt et Fleurey les Saint Loup.

foret-en-hiver